Sunday 20 September 2020

Bouger en Douceur

Avec la rentrée sonne l’heure des bonnes résolutions…comme reprendre une activité physique pour lutter contre les effets délétères du stress et de la sédentarité. Pour s’y tenir avec plaisir, pourquoi ne pas opter pour de l’exercice en douceur qui agit en profondeur ? Il existe de nombreuses techniques dont ces trois approches douces pour un mieux-être global.


L’anti-gymnastique.

  • Thérèse Bertherat est la pionnière du mouvement adapté à l’individualité de chaque être, en fonction de son histoire et vécu corporels, mais aussi émotionnels. Selon elle, le corps – entité indivisible – n’a jamais rien oublié des coups de canif de l’existence [elle est d’ailleurs l’auteur du fameux livre, Le corps a ses raisons, paru au Seuil, en 1976]. Il porte, enkystées dans la forme du corps et ses douleurs, les traces de son passé, de ses blessures et de ses contraintes. Par des mouvements naturels qu’elle appelle des préalables, elle propose de se libérer de cette programmation du passé, sans faire appel à un « dressage » forcé et disciplinaire du corps. Un voyage à rebours à travers la vie, permettant de renouer avec son vrai corps : harmonieux, équilibré, délié et autonome. L’anti-gymnastique, par son évidence et ses effets incroyables sur la posture et le bien-être, a inspiré bien des méthodes actuelles [notons qu’elle-même avait été inspirée par la Méthode Mézières]. Bon à savoir : Cette méthode permet d’habiter le corps en pleine conscience. Corps trop souvent oublié dans notre culture, où il est resté longtemps tabou.


Méthode de Libération des Cuirasses [MLC ©].

  • Envie de laisser tomber ces « cuirasses » qui empêchent d’accéder à la sérénité ? En proposant un travail conjoint sur le corps et la psyché, la MLC © prend en charge la globalité de l’être, pour un mieux-être profond et durable. « Nous avons, dans la profondeur de notre corps, un cœur, un centre, un lieu où repose notre essence […]. Dans le cœur de notre corps reposent la sérénité, l’harmonie, le bonheur, tout comme la profondeur et la légèreté de l’être. […] Pour faire ce voyage vers la profondeur, il suffit de se dégager de ses différentes cuirasses », éclaire Marie Lise Labonté, créatrice de cette méthode. Adolescente, cette Canadienne est atteinte d’arthrite rhumatoïde. Après des années de souffrance, elle ne supporte plus ce « corps perdu », comme elle l’appelle. Cette tête séparée de son corps, ce corps séparé de sa tête… Elle entame un cheminement personnel, en puisant aux sources de divers courants, comme l’anti-gymnastique [méthode Thérèse Bertherat, voir ci-dessus], mais aussi le Rolfing [Ida Rolf], la fasciathérapie [Ch. Carini et D. Bois], l’imagerie mentale de guérison [Dr Simonton], ou encore l’enseignement de Wilhelm Reich. Un chemin, ponctué par sa guérison et parsemé de recherches – notamment sur les cuirasses et la relation intime entre corps et esprit – qui la conduit à élaborer sa méthode personnelle. Résumée en une phrase, la MLC © propose une « libération psycho-corporelle par le mouvement ». Avec elle, sus aux armures rouillées ! Ces blocages, croyances et résistances enkystés dans le corps, au fur et à mesure que nous avons dit « non » à la vie, « oui » à la peur. Au fil, également, des poings serrés, mâchoires crispées, dos courbé et respiration en apnée. La MLC© invite à « enlever les couches, les pelures, oser secouer les armures intérieures et retrouver la spontanéité du geste, de la respiration, de l’expression ; retrouver le mouvement de la vie ». Par des mouvements psycho-corporels, on va déloger des choses inscrites, parfois très profondément. En libérant des couches musculaires, on libère aussi des couches psychiques. Un travail qui s’effectue en groupe ou en individuel, voire chez soi, même si l’encadrement permet la justesse des mouvements. Bon à savoir : Les mouvements se font seul, parfois à deux, et utilisent entre autres des instruments comme des balles de mousse, de tennis, des bâtons, des coussins.

Un mouvement de MLC©: Faire tomber les masques

Pour effectuer ce mouvement tiré du livre [+ CD] Mouvements d’éveil corporel [Marie-Lise Labonté, éd. de L’Homme], il faut une grosse balle en mousse souple.

Se coucher sur le dos et placer délicatement la grosse balle en mousse sous le crâne.

Faire des grimaces et tenter de faire bouger tout le visage : par exemple, commencer par le front, puis les yeux, les joues, les lèvres, le menton, la langue, les narines et même les oreilles. On peut émettre des sons. Arrêter quelques secondes, puis recommencer.

Mêmes grimaces et, pendant ce défoulement, bouger les doigts des mains et des pieds. Faire cela quelques minutes, puis arrêter tout et ne plus bouger. Bon à savoir : Cet exercice améliore la circulation dans tout le corps et libère du trop-plein d’énergie.

La méthode Feldenkrais®.

  • Il s’agit d’une méthode de prise de conscience du corps par le mouvement. Son concepteur, Moshé Feldenkrais, a fait une synthèse sensible de diverses approches de mieux-être et courants initiatiques : arts martiaux [il a été l’une des premières ceintures noires de judo en Occident], yoga, méditation,… De sa formation de physicien, il tire une conception du corps en tant que réalité physique où tenir debout relève d’un jeu de forces. Une blessure au genou le tourne vers la compréhension de la mécanique interne du corps, du mouvement et de son organisation dans le système nerveux. Cette pédagogie originale du mouvement permet de renouer avec la souplesse du corps et de l’esprit. Mais aussi de déployer des aptitudes insoupçonnées, au propre comme au figuré. Quel que soit l’âge, chacun peut aller vers un mieux-être, sur tous les plans et vers une liberté de mouvement essentielle. Il existe deux biais pour explorer la méthode Feldenkrais ®. L’Intégration fonctionnelle ® se vit en séance individuelle. Le thérapeute utilise le toucher et des séries de mouvements doux pour permettre de prendre conscience de son schéma et vécu corporels. Dans les ateliers en groupe, ou Prise de conscience par le mouvement ® [PCM], l’enseignant guide chacun des participants dans la découverte de sa propre façon de bouger et ouvre le champ à l’exploration d’autres possibilités, en fonction de ses besoins spécifiques et de ses limites propres. Bon à savoir : « Si nous ne savons pas ce que nous sommes en train de faire, nous ne pouvons pas faire ce que nous voulons », a dit Moshé Feldenkrais. À méditer…


Le ChiBall™.

  • Très en vogue, le Chi circule allégrement de par le monde à travers de nombreuses techniques… Celle-ci nous vient d’Australie, qui a toujours une respiration d’avance dans le milieu du bien-être. Holistique, elle s’inspire du Tai Chi Chuan, Qi Gong, Yoga, Pilates ou encore de la méthode Feldenkrais ® [voir ci-dessus] pour aboutir à une méthode originale de relaxation et de tonification. C’est Monica Linford, en quête de l’équilibre corps/esprit, qui a mis au point ce programme d’exercices de santé basé sur la Médecine Traditionnelle Chinoise [MTC]. Une méthode qui fait un malheur dans les pays anglo-saxons et débarque dans les pays francophones. Dans ce travail global de ré-harmonisation, on retrouve les piliers de la MTC, soit l’alchimie Yin/Yang, le Chi, le système des méridiens et les 5 éléments saisonniers. Notez que cette méthode permet de recadrer le travail du corps, entre étirements, respiration, relaxation, musculation, avec une dimension spirituelle non négligeable dans la recherche de l’harmonie entre corps et esprit. Au final, le ChiBall ™ apporte un bien-être global et, au-delà du travail corporel, permet de se recadrer dans sa vie. L’originalité de cette discipline, c’est qu’elle relaxe tout autant qu’elle tonifie et chasse le stress tout autant qu’elle remplit d’énergie. Les exercices et mouvements énergétiques spécifiques au ChiBall ™ massent et induisent une relaxation profonde. Ils régénèrent et rééquilibrent le corps, l’esprit, les émotions et consolident le Chi. En fait, tous les mouvements et exercices sont conçus pour étirer et stimuler les méridiens, et ainsi dissoudre les blocages et détendre les tensions. Du coup, le Chi est libéré et les organes internes sont nourris et revitalisés. Concrètement, le ChiBall ™ associe les 5 éléments saisonniers à 5 concepts d’exercices clés : Tai Chi/ Qi Gong/ Danse, Yoga, Pilates, Méthode Feldenkrais ® et Relaxation profonde. En MTC, les cinq éléments-clés de la nature sont le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau, chacun associé à une saison, un organe et une heure de la journée. Pour atteindre l’harmonie, le but est d’aligner énergie du corps et activités quotidiennes, en suivant l’exemple de la nature. Ainsi, les cours de ChiBall ™ évoluent au fil des saisons. Les mouvements et exercices sont conçus pour stimuler méridiens et organes spécifiques associés à chaque saison, favorisant ainsi le processus de détoxination et de régénération. Bon à savoir : Comme son nom le laisse deviner, le ChiBall ™ se pratique avec une balle, afin de « matérialiser » les trajets du Chi et de coordonner les mouvements [tout en rondeur], tout en assouplissant le corps. Cette petite balle souple associe les bienfaits de la chromothérapie et de l’aromathérapie. Au choix : balle rouge et senteur cannelle pour le tonus, balle mauve et lavande pour la détente, balle verte et géranium pour l’harmonie et la sensualité, etc.

Eve François & Carine Anselme