Sunday 20 September 2020

Plan anti-fatigue

Syndrome aigu de notre époque épuisante, la fatigue gagne encore du terrain quand les jours se font gris et rafraichissent. Réagissez !
Voici quelques conseils et exercices d’ici et d’ailleurs, puisés à la source d’une sagesse universelle. Pour faire le plein d’énergie.

Une respiration

C’est bien connu, la respiration ample, profonde et consciente est le couteau suisse du bien-être. La respiration centre et relaxe. Elle peut aussi se montrer dynamisante en cas de baisse d’énergie. Démonstration pratique d’une respiration tonique : assis, debout ou en marchant, posez une main sur l’abdomen, l’autre sur la poitrine. Expirez à fond en vidant les 3 étages (épaules/poitrine/ventre). Inspirez lentement en remplissant l’abdomen, la poitrine et l’étage scapulaire. Puis, expirez à fond, d’un seul coup comme si vous souhaitiez éteindre simultanément les bougies d’un gâteau d’anniversaire. Votre expiration est donc courte et tonique. Après une série de 5 respirations complètes effectuées ainsi, vous pouvez vous concentrer sur une image qui, pour vous, évoque l’énergie, le dynamisme. Laissez-vous imprégner par la force qui se dégage de cette image, inspirez-la profondément, puis expirez profondément.

D’une pierre deux coups

La lithothérapie utilise le pouvoir des cristaux, qui sont en quelque sorte l’ADN de notre planète, l’empreinte chimique de l’évolution. Quelle que soit leur forme, leur structure cristalline peut absorber, conserver, concentrer et émettre de l’énergie de manière holistique. Parmi les différentes pierres « énergisantes » (elles le sont quasiment toutes à différents niveaux), épinglons la citrine, un puissant régénérateur. Elle charge en énergie tous les plans de la vie et de l’être. Joie, vigueur, chance, protection, confiance en soi ; elle est hautement stimulante. À porter sur soi, près de la peau, ou posée sur un bureau ou à la maison.

Quelques points essentiels

Directement inspiré de l’énergétique chinoise et du shiatsu, voici quelques points réflexes à stimuler le matin quand vous vous sentez raplapla : formez une sorte d’araignée en mettant les doigts d’une main autour du nombril, afin d’éviter que l’énergie ne se disperse. Avec l’autre main, superposez l’index et le majeur. Les doigts ainsi superposés, massez vigoureusement et en rond « l’empreinte de l’ange » ; cette petite fossette qui se trouve au-dessus des lèvres. Dans la même position, massez à présent la fossette ou dépression qui se trouve au milieu du menton. Décroisez vos doigts et avec la main libre (l’autre est toujours autour du nombril), massez l’espace entre les deux clavicules avec le pouce et l’index.

En beauté

Voici une recette ayurvédique de masque aux épices pour réveiller et tonifier la peau, souvent atone et inconfortable quand arrive la mauvaise saison. 1 c. à s. de petit-lait ou de yaourt biologique, ½ c.à s. de graines de fenouil moulues, ½ c.à s. de graines de coriandre moulues, 2 à 3 c.à s. de santal blanc moulu, quelques gouttes d’eau de rose, 2 gouttes d’huile essentielle de bois de rode (Aniba rosaeodora). Recette : pilez finement le fenouil, la coriandre et le santal. Ajoutez-y le petit lait et l’eau de rose, puis remuez afin d’obtenir une pâte crémeuse. Pour finir, aromatisez la crème avec l’huile essentielle. Facultativement, vous pouvez ajouter du ghee (beurre clarifié ayurvédique). Ce masque stimule le renouvellement cellulaire, rend la peau douce et élastique, et a un effet rafraîchissant et rajeunissant sur le teint.

À l’eau !

Le froid nous donne des envies de bain, mais souvent l’eau chaude ramollit plus qu’elle ne stimule. Concoctez-vous plutôt un bain aromatique stimulant. Il est impératif de diluer l’huile essentielle dans un support, sinon elles peuvent provoquer de sérieuses brûlures. Dans 1 c. à s. de savon liquide neutre ou dans un jaune d’œuf ou dans 3 c. à s. de poudre de lait, diluez entre 3 et 5 gouttes d’huile essentielle de romarin. Énergétique !

Raviver la flamme

Pas question de laisser l’hiver s’engouffrer sous la couette ! Voici une recette coquine pour enflammer les sens. Rien de tel que le toucher douceur du massage pour une « entrée en matière » harmonieuse et pleine de promesses. Recette du massage aphrodisiaque : dans 100 ml d’huile de germe de blé, d’amandes douces ou de noix de coco, ajoutez 15 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang (tonique, stimulant sexuel), 3 de sarriette (huile essentielle type du tonus physique et sexuel), 3 de santal (aphrodisiaque) et 1 de cannelle (stimulant général). Il faut savoir que le mélange se conserve trois mois. Interdit si vous êtes enceinte (on parle du mélange d’huiles essentielles, pas du massage !).

En cure

Rien de tel que le jus d’argousier* pour vous aider à renforcer votre vitalité intérieure. L’argousier pousse naturellement dans des régions inhospitalières au sol sablonneux pauvre et exposées au soleil et au vent. Bien que ces conditions soient loin d’être idéales, l’argousier possède une prodigieuse vitalité. Ses baies – d’une belle couleur orange vif – contiennent une forte teneur en vitamine C, stimulante et augmentant la résistance physique.
*Disponible notamment dans les boutiques naturelles.

Méditation

Cette méditation propose de s’inspirer de la force de la nature et de l’enracinement de l’arbre pour s’affirmer et se revitaliser. De préférence en forêt ou dans un jardin, arrêtez votre regard sur un arbre qui vous interpelle. Debout, face à lui, les jambes légèrement écartées, dans une posture enracinée, commencez à respirer en pleine conscience, amplement et sereinement. Apaisé, commencez à inspirer en partant des racines de l’arbre (nourrissez l’inspiration des substrats du sol) faites remonter votre souffle tout le long du tronc en l’imprégnant de la sève, continuez à inspirer dans la ramure de l’arbre et expirez dans le ciel. À présent, faites le trajet contraire : inspirez du ciel, faites descendre votre souffle dans tout l’arbre en le nourrissant au passage et expirez dans le sol, ainsi de suite…

Dans votre assiette

Quand se profile l’hiver, il faut se pencher plus que jamais sur votre assiette. Elle doit faire le plein d’aliments vivants et frais. Une alimentation qui fait la part belle aux fruits et légumes de saison, et aux céréales. Côté boisson, même si le froid ne vous incite pas à vous ruer sur l’eau minérale, ne diminuez pas votre consommation (environ 1,5 litres par jour), car l’eau défatigue, entraînant sur son passage les toxines. Voici une recette de citronnade peps ou hydromel : fouettez dans une tasse d’eau chaude ou froide le jus d’un demi citron et 1 c. à c. de miel d’acacia (100 % miel, non pasteurisé, sans additifs). Eau chaude en hiver, froide en été. Notez aussi qu’un bout betterave crue, ajouté à vos jus de légumes frais est un requinquant puissant. C’est un excellent antioxydant et respirateur cellulaire (à diluer par exemple dans du jus de pomme/carotte).

Yoga

Cette posture revitalisante est accessible sans être un yogi confirmé : allongez-vous sur le dos, bien à plat sur le sol, les jambes l’une près de l’autre sans être serrées, les bras le long du corps. Faites quelques respirations profondes en pensant à cet exercice que vous allez faire dans le but de récupérer l’énergie dont vous avez besoin. Puis, sans décoller vos pieds du sol, redressez votre tête jusqu’à pouvoir fixer le centre de votre estomac. Dans cette position, inspirez/expirez en gardant le plus longtemps possible la tête et la région des omoplates détachées du sol. L’extension générée par cette position maintenue provoque une secousse au niveau du plexus solaire et c’est justement cela qui relance l’énergie en vous. À éviter en cas de problème de nuque.

Un mudra

Les mudras – qu’on peut comparer à des mouvements chorégraphiques des mains – sont à la fois symboliques et sacrées, mais elles ont également un effet bénéfique sur le corps et l’esprit. Mudra vient du sanskrit et signifie « sceau ». Si on décompose le mot, notons que mud signifie « joie », et ra, « déclencher »… Les mudras agiraient grâce à une stimulation des zones réflexes de la main et des doigts (utilisée aussi en réflexologie ou acupressure). C’est avant tout une halte dans la course contre la montre ; un temps pour soi, dédié à l’harmonie. Voici un mudra énergisant, destiné à lutter contre les coups de barre, à tester chez soi. Préparation (destinée à concentrer l’énergie, +/- 1 min.) : mettre dos à dos les doigts de chaque main et les frotter les uns contre les autres à l’aide de glissements doux. Mudra : posez le pouce de la main gauche sur l’ongle du majeur et glissez le pouce droit entre ces deux doigts. Les mains sont au niveau de la poitrine, les avant-bras étant en position horizontale. Après une vingtaine de respirations, changez de main en inversant la position.

Carine Anselme & Eve François